Jeu10182018

Last updateT3_DATE_FORMAT_LASTUPDATE

Taille police

Profil

Style du menu

Cpanel
Back Vous êtes ici : Home

Articles

Messsge de félicitation aux autorités pour l'autoridation de la marche de l'opposition

Bahdal hazbala wa bahdal basmala
Wa bahdal hamdala wa bahdal awqala
 
Aujourd’hui, le Préfet de Dakar et le Ministre de l’Intérieur méritent d’être félicités, ainsi que le principal des concernés, Monsieur Macky Sall en l’occurrence. L’autorisation de la manifestation du 13 juillet fut d’un geste de sagesse.
Cependant, si j’étais le Président de la république, je ne m’en limiterais pas là. Non seulement j’aurais élargi Karim Wade et Khalifa Sall, mais aussi je leur aurais apporté tout mon soutien. Vu l’état actuel des évènements, je les aurais blanchi de toutes poursuites judiciaires et les rendrais compétitifs quant aux prochaines joutes électorales.
Certes, si j’étais Monsieur Macky Sall, la nature de sa relation avec Maître Abdoulaye Wade, serait embellie. Même s’il ne s’agit pas de lui rendre les honneurs au cours de ses retours dans le pays, mais surtout d’effectuer des visites à son domicile et de solliciter des conseils auprès de lui, afin de mettre toutes les pendules de leurs relations à l’heure.
Ainsi, face à de telles attitudes, le peuple sénégalais en serait certainement très satisfait et fier.
Cela pourrait aboutir à la réconciliation des libéraux de tout bord, et pousser Karim Wade au renoncement de sa candidature, puis à la possibilité d’un second mandat. 
Encore une fois, je le répète. Si j’étais le Président Macky Sall, j’aurais pris le « taureau » de l’apaisement par les cornes, en laissant aux manifestants de jouir des droits autorisés par la Constitution, à plus forte raison lorsqu’il est question d’un leader de parti politique privé de liberté. Car, on ne peut pas passer toujours son temps à manifester, sauf si les problèmes restent irrésolus. 
Mais j’espère bien pour lui, que son « Dieureudieuf SERIGNE TOUBA » lui apportera une vision claire des choses.
Il est à rajouter avant de terminer, que parmi les sénégalais, il y en a certains qui ont l’aura de chef d’État, dont je peux citer Karim Wade, Khalifa Sall, Idrissa Seck, Hadjibou Soumaré, Amadou Lamine Sall, Ibrahima Sall, Pape Diop et Youssou Ndour. Mais la possession d’une simple aura ne suffit pas, car c’est à partir de quarante jours avant la nomination que le décret arrive. Et les Rawhanes (anges-gardiens) ne peuvent le prédire avant cette date. Quiconque parmi les prétendants à accepter la soumission envers une autorité aura le décret en sa faveur. Car il faut toujours de l’humilité à un dirigeant. 
Je tends la main à tous et les invite à la Coalition du siècle qui constitue le Plan A à Z (toutes les lettres de l’alphabet) appelé Plan 26.
Il est vrai que certains parlent d’Idrissa Seck par sympathie à Serigne Moussa Nawel, mais il se trouve que nous soyons à l’heure de retrouvailles et du rassemblement de la famille politique sénégalaise, qui est d’une nécessité urgente, essentielle et primordiale.
Je vous remercie de votre attention. Que paix et barakat soient sur vous.
Cheikh AHMADOU Ibn OUSMANE